post

Les lentilles de contact progressives

Pourquoi utiliser un système optique progressif ?

La presbytie est la difficulté de voir de près, elle arrive la plupart du temps soudainement entre 40 et 45 ans, elle est caractérisée par un durcissement du cristallin qui ne peut plus accommoder.lentille_contact

Quelque soit votre défaut visuel, il est tout a fait possible de corriger la presbytie avec un système optique progressif, que se soit des verres de lunettes ou des lentilles de contact.

Un système optique progressif corrige la vision de loin et la vision de près simultanément.

Les avantages et les inconvénients des lentilles de contact progressives sont différents de ceux des verres progressifs de lunettes.

La vision avec des lentilles de contact progressives est identique quelle que soit la position du regard. La vision intermédiaire et le champ visuel sont meilleurs qu’avec des lunettes.

lentilles_progressivesLa superposition des deux corrections (vision de loin et vision de près) est plus délicate et demande souvent un temps d’adaptation de quelques semaines.

Actuellement il existe deux systèmes de correction avec des lentilles de contact pour presbytes :

Celui de la vision alternée, au travers de lentilles de contact bifocales (lentilles exclusivement sur mesure).

Celui de la vision simultanée avec des lentilles de contact multifocales (lentilles sur mesure et jetable) qui est une technique plus récente. Une troisième solution est possible en utilisant des lentilles de contact en monovision, soit un oeil équipé en vision distance et l’autre en vision de près.

Les lentilles de contact rigides proposant une vision alternée reposent sur le principe des verres de lunettes double foyer. La partie supérieure corrige la vison de loin et la partie inférieure corrige la vision de près. L’avantage est que ce type de lentilles delentilles_rigides_bifocales contact procure une excellente vision de loin et de près, en revanche l’inconvénient est quelle ne convient pas pour les distances intermédiaires comme par exemple le travail sur ordinateur.

En complément un type de lentilles reposant sur le principe des verres progressifs existe également constitué de zones optiques concentriques. Ces différentes zones corrigent la vision de près et la vision de lentilles_progressives_rigidesloin progressivement se qui crée une zone de vision intermédiaire. Ces lentilles fonctionnent grâce à une rotation sur l’oeil : le porteur choisit de voir de près ou de loin en changeant seulement la position de son regard (lorsqu’il regarde vers le bas, la lentilles glisse sur l’oeil et la pupille se retrouve devant la zone de correction de près – lorsqu’il regarde droit devant lui, la lentille glisse sur l’oeil et se retrouve devant la zone de correction de loin. Le résultat est alors concluant que si la lentille peut bouger suffisamment sur l’oeil. Une adaptation d’une telle lentille est plus difficile pour les nouveaux porteurs.

Les lentilles de contact souples progressives fonctionnent en vision simultanée, toutes les images (vision de loin et en vision de près) arrivent en même temps sur la rétine. C’est le cerveau qui fait le tri et ne conserve que la bonne image : celle qui est nette.

Ce fonctionnement repose donc sur la capacité du système visuel de privilégier l’image nette au dépend de l’image floue.

Avantages : Vision binoculaire respectée, grand choix de lentilles, bons résultats visuels. Inconvénients : Une période d’accoutumance en peu plus longue, diminution de contraste, fatigue.

Après 40 ans, outre la perte d’accommodation, la production de larmes est souvent plus faible. Il est donc fréquent que les presbytes porteurs de lentilles souffrent d’inconfort par sécheresse oculaire.lentilles_souples_vision_simultane

Nous vous conseillons d’utiliser des lentilles de contact en silicone hydrogel qui transmettent plus d’oxygène à la cornée que les lentilles souples classiques et permettent un port prolongé.

La correction en monovision consiste à corriger un oeil en vision de loin et l’autre en vision de près.

Deux lentilles unifocales sont portée avec chacune une correction différente pour chaque oeil.

Grâce à un examen il est possible de déterminer quel oeil est dominant, c’est à dire celui qui effectue principalement le travail pour la vision de loin. La correction en monovision ne convient pas à tout le monde et représente un certain nombre d’inconvénients, la perte le la vision binoculaire, une baisse de l’acuité visuelle, une mauvaise efficacité en vision nocturne et une réduction de la vision des reliefs et des contrastes.monovision

Cette méthode sera vraiment testée en dernier recours si les autres solutions ne sont pas satisfaisantes.

Avec notre expertise, chez Art Optique, nous vous conseillerons sur le meilleurs systèmes après avoir effectuer des examens approfondis.

Pour connaître nos offres mensuelles en lentilles de contact et en lunetterie suivez nous sur notre page facebook ou sur notre site internet.

post

La lumière bleue

Qu’est se que la lumière bleue ?

La lumière bleue ou ultraviolet proche est présente partout. Le soleil émet des centaines de fois plus de lumière bleue que de nombreuse sources de lumière bleue utilisées à l’intérieur comme par exemple les écrans de smartphones, de tablettes, de PC, TV, et tout les éclairage Led.

spectre_lumineux

Spectre lumineux complet (valeurs en nanomètre)

La lumière bleue se trouve à l’extrémité du spectre de lumière visible, juste à côté de la lumière ultraviolette invisible. Elle se situe entre 381 et 500 nanomètres.

Le bon bleu est à 480 nm (bleu turquoise) et le mauvais à 435 nm (bleu violet), ces deux valeurs peuvent être étendues à +/- 15 nm pour le 480 et +/- 20 nm pour le 435.

En effet, l’énergie qui atteint la rétine dans le cas de la lumière bleue violette est plus forte que dans le cas de la lumière bleu turquoise.

 Les écrans sur lesquels nous sommes exposés diffusent des pics de lumière bleue appelés lumière à Haute Energie Visible (ou HEV). Nous voilà donc surexposés à cette lumière bleue, et cela dès le plus jeune âge. Cela n’est pas sans conséquence pour nos yeux. Chez les enfants en dessous de 14 ans, dont le cristallin de l’œil ne filtre pas assez bien et pour qui cette lumière bleue s’avère encore plus nocive.

Des recherches scientifiques ont conclu qu’une exposition prolongée au rayonnement de lumière bleue ou lumière HEV artificielle provoquait des lésions photochimiques de la rétine et du cristallin. Egalement plusieurs études épidémiologiques ont démontré que cette lumière bleue était bien un facteur de risque de la dégénérescence maculaire (DMLA). L’implication de la lumière bleue dans le développement de la cataracte est également suspectée.

Spot_ledCependant cette lumière bleue est aussi nécessaire et bénéfique à notre équilibre métabolique, elle permet d’augmenter le niveau d’éveil car sa lumière est perçue par notre corps comme la lumière de l’action. La lumière bleue stimule des récepteurs rétiniens spécifiques (mélanopsine) qui régulent le rythme biologique. Par exemple le changement d’humeur notamment lorsque l’ensoleillement diminue (blues hivernal..) car surproduction de mélatonine.

Une prévention de protection des yeux est possible depuis peu en plaçant des filtres entre les sources de lumière et ces derniers. Ces filtres sont tout simplement des verres de lunettes.

Leur rôle? Protéger l’œil des longueurs d’ondes lumineuses toxiques pour la rétine. Ces verres filtrent la lumière bleus-violette mais laissent passer la lumière bleue turquoise, afin de préserver les effets bénéfiques de cette dernière sur la vision et la régulation de l’horloge biologique interne.

Traitement super anti-reflet filtrant partiellement la lumière bleue, laissant un reflet bleu résiduel

Jusqu’alors nous vous proposions des verres de lunette avec un traitement super anti-reflet empêchant partiellement la lumière bleue d’atteindre la rétine en la réfléchissant, ce qui entraînait un important reflet résiduel bleuté, peu esthétique au goût de certains, et une protection à un faible pourcentage.

Depuis peu, une nouvelle génération de verres de protection « anti-lumière bleue » est disponible, le premier produit à bloquer 100% des UV face avant et 100% du bleu nocif (415nm) grâce à sa matière, tout en transmettant le bleu essentiel (465 nm).

Nouvelle génération de verre bloquant 100% du bleu nocif

Nouvelle génération de verre bloquant 100% du bleu nocif (sans reflet résiduel)

Cette évolution permet l’utilisation des nouvelles technologies en toute sécurité tout en éliminant les reflets bleus résiduels pour un meilleur confort et un esthétisme optimal.

Ce nouveau produit révolutionnaire en matière de protection de vos yeux et disponible chez Art Optique à Payerne, notre équipe se fera un plaisir de répondre à vos questions et de vous faire une démonstration de ces innovations technologiques.

En attendant de vous voir, suivez nos dernières offres sur notre page facebook ou sur notre site internet !

 

post

La sécheresse oculaire au bureau

 

Qu’est ce que l’Office-Eye-Syndrom ?

Vous avez sûrement déjà remarqué qu’après des heures de travail sur un écran, vos yeux deviennent plus secs et fatigués. Ils commencent à vous faire mal en vous brûlant et en vous démangeant. Il s’agit souvent d’une irritation de la conjonctive ou éventuellement de la cornée, qui peut devenir chronique si on ne la traite pas.

L’Office-Eye-Syndrom est une sécheresse oculaire liée au surmenage visuel. 

La raison principale est due à une attention visuelle prolongée sur un écran où le clignement des yeux est souvent oublié (alors qu’il est très important). Une personne cligne des yeux en moyenne dix à quinze fois par minute. Ce clignement répartit le liquide lacrymal à la surface de l’œil ainsi lubrifié et hydraté. Le film protecteur lacrymal est donc constamment renouvelé sur la cornée.

Les larmes se composent principalement d’un mélange d’eau et de lipides qui apportent aux yeux des éléments nutritifs importants. Elles contiennent aussi des substances germicides (les mucines) qui protègent contre les infections.

oeil_sec_3Lorsque l’on cligne moins des yeux, la sécheresse oculaire apparaît, l’eau des larmes s’évapore et les terminaisons nerveuses de la cornée sont plus exposées à l’air ambiant, ce qui provoque comme symptômes, une sensation de corps étrangers, une sensibilité accrue à la lumière, des rougeurs et paradoxalement des larmoiements. La photophobie (sensibilité à la lumière) peut aussi augmenter, ainsi la concentration diminue et le travail sur écran devient plus difficile.

Pour éviter les inconforts et les dysfonctionnements liés à la sécrétion lacrymale, il est préférable de suivre les conseils suivants:

– Pour les porteurs de lunettes et les presbytes, (soit à partir de la quarantaine), de porter ses lunettes ou ses lentilles de contact pour la vision sur écran.

– Il est important de bien cligner et d’essayer de ne pas fixer son ordinateur sans interruption soit de faire des micro pauses pour les yeux.

– De s’aménager un espace de travail respectueux des yeux et favorable aux bonnes conditions ergonomiques.

– L’écran doit être éloigné des yeux au moins d’une longueur de bras et se trouver légèrement en-dessous de la ligne du regard.

– Pour l’éclairage, veillez à ce que la lumière ne soit pas éblouissante, que le contraste soit suffisant et qu’aucune source lumineuse ne se reflète sur l’écran.

– Le contraste et la luminosité de l’écran doivent aussi être réglés au mieux.

– les filtres «blue-blocker» atténuants la lumière bleue des écrans, tablettes et smartphones, sont vivement recommandés. Ils ont un effet soulageant et reposant.

– Du fait que l’air ambiant assèche le film lacrymal il faut veiller en outre à une humidification suffisante du local. Ce qui peut être problématique dans les pièces climatisées et surtout durant les périodes de chauffage. Cependant on peut améliorer son environnement de travail en aérant régulièrement et en utilisant des humidificateurs.

– Les courants d’air dus aux climatiseurs ou aux ventilateurs sont à proscrire.

– Boire beaucoup d’eau est également important car l’apport de liquide est très important pour le système lacrymal.

Les mesures de soins oculaires tels que humidifier ses yeux ainsi que les soins des paupières avec une serviette chaude suivi d’un massage doux sont très importants. Parfois une petite séance de «Palming» suffit à soulager un inconfort, on procède en se frottant les mains jusqu’à ce que les paumes soient chaudes puis en les appliquant doucement sur les yeux fermés.

Après une séance trop intense sur l’ordinateur, fermer les yeux, les pincer et les rouler dans toutes les directions peut aussi aider.

Une large palette de larmes artificielles et de produits pour les soins des paupières est disponible dans le commerce, nous nous ferons un plaisir de vous guider dans le choix du traitement approprié.

 

La sécheresse oculaire appelée également «conjonctivitis sicca» est la maladie oculaire la plus répandue. Le travail à l’écran mais aussi la ménopause, la prise de médicaments, la contraception orale, les antihistaminiques, les bêtabloquants, les antidépresseurs, les maladies thyroïdiennes, les rhumatismes, le diabète et l’inflammation du bord libre des paupières peuvent être les raisons des sécheresses oculaires.

Chez Art’Optique à Payerne vous trouverez les réponses à vos questions, venez nous trouver !LOGO_Lunette

Afin de suivre nos offres mensuelle ainsi que nos dernières collections, suivez-nous sur notre page facebook !

post

Le Glaucome c’est quoi ?

Avez-vous déjà pensé à faire contrôler votre pression intraoculaire ?

Le glaucome est une maladie oculaire qui touche les personnes de plus de quarante-cinq ans. Il est, en général, dû à une montée de la pression intraoculaire entrainant une compression et des lésions caractéristiques du nerf optique. Les cellules nerveuses qui transmettent les informations lumineuses de l’œil au cerveau disparaissent. Ces liaisons sont ainsi détruite progressivement et le patient verra de moins en moins.Lorsque rien n’est entrepris pour préserver les cellules nerveuses restantes, celles-ci finissent toutes par disparaître, ce qui a pour conséquence de se terminer par la cécité.

glaucome oeil art optique payerne schéma Le plus souvent les affections responsables d’un glaucome s’accompagnent d’une augmentation de la pression intraoculaire. Cette augmentation représente alors un des facteurs de risque les plus important dans son apparition.Cependant la pression intraoculaire n’est pas la seule à jouer un rôle dans le développement d’un glaucome. Il y a beaucoup de patients, qui malgré une pression intraoculaire normale (au-dessous de 21 mm Hg) développent des dommages glaucomateux typiques. On parle, dans ce cas là, de glaucome à pression normale.A l’inverse une augmentation de la pression intraoculaire (au-dessus de 21 mm Hg) ne doit pas obligatoirement déboucher sur des lésions glaucomateuses chez tout le monde. Chez ces personnes on parle donc d’une « hypertension oculaire ».

Il existe une multitude de formes de glaucome. La plupart du temps c’est l’écoulement de l’humeur aqueuse dans la chambre antérieure de l’oeil qui est entravé et qui fait monter la pression intraoculaire. Nous faisons une distinction entre le glaucome à angle ouvert et le glaucome à angle fermé.Si l’orifice d’entrée est déplacé par l’existence d’un angle réduit (l’iris vient prendre appui sur la face postérieure de la cornée), on se trouve alors en présence d’un glaucome à angle fermé. Si le problème ne se présente pas sous la forme d’un obstacle au passage de l’angle, il s’agit alors d’un glaucome à angle ouvert.

Plusieurs méthodes existent pour diagnostiquer cette maladie de l’oeil. La plus répandue est l’utilisation d’un appareil de mesure s’appelant le tonomètre à air. Avec cet instrument, (sans anesthésie préalable) un jet d’air est envoyé contre la cornée et la valeur de la pression peut être lue directement sur l’appareil.

Au débuts les symptômes ne seront pas forcement repérés, avec le temps cependant on peut remarquer une diminution de l’acuité visuelle. Le champ visuel périphérique se rétrécit depuis l’extérieur, ce qui signifie que les objets que l’on regarde peuvent être bien vus mais que les objets placés dans l’environnement périphérique immédiat ne

Glaucome champ visuel art optique payerne

Champ visuel rétrécit suite à une atteinte au nerf optique.

seront pas perçus. En plus du rétrécissement progressif du champ visuel, les perturbations dans la perception des couleurs et des contrastes ainsi qu’une baisse de l’adaptation lumineuse peuvent se produire. Malheureusement le patient ne remarquera cela que beaucoup trop tardivement. Il se rendra généralement chez son ophtalmologue que lorsque le nerf optique aura déjà subi des dommages irréversibles. Il est de première importance de rechercher un glaucome avant que les premiers symptômes n’apparaissent. C’est pourquoi nous vous proposons chez Art Optique Payerne un dépistage gratuit.

Une correction d’un glaucome par des lunettes est impossible car les lunettes ou les verres de contact ne permettent que l’amélioration de la projection des images sur la rétine. Le glaucome peut être traité mais n’est pas guérissable. En d’autres termes cela signifie que nous sommes en mesure de contrôler la maladie pour éviter une diminution de l’acuité mais que nous ne pouvons intervenir sur les dégâts déjà présents. Cette maladie se traite avec des médicaments, généralement des gouttes oculaires et des comprimés, ou par chirurgie au laser. Le but principal dans le traitement du glaucome est de faire baisser la pression intraoculaire. Le plus souvent, c’est lorsque que même à l’aide de médicament la pression intraoculaire demeure toujours trop élevée ou que les dommages au nerf optique progressent, que d’autres traitements sont pris en considération.

Pour d’amples informations concernant ce sujet, venez sans hésitation nous poser vos questions chez Art Optique à Payerne, et nous vous proposerons également un dépistage gratuit.

 

LOGO_LunetteAvez-vous vu nos dernières offres ?

Suivez nous alors sur notre page facebook ou sur www.artoptique.ch !

post

Etes-vous sûrs de bien voir ?

La société dans laquelle nous vivons demande de plus en plus de performance visuelle, mais qu’en est-il de notre vision avec notre vieillissement? 

A la quarantaine environ notre vue change, c’est tout simplement le déroulement naturel du vieillissement de notre cristallin. lecture-de-nuit Artoptique Payerne

La souplesse de celui-ci ne lui permet plus de se bomber suffisamment pour assurer une mise au point en vision rapprochée , si en complément nous ajoutons un mauvais éclairage, la difficulté de perception de petites choses va s’accroître rendant la lecture de plus en plus mal aisée . 

Les signes avant-coureurs dévoilant la presbytie sont le besoin d’éloigner son texte, d’allonger les bras pour lire et de rechercher plus de lumière.

Le facteur automnal de la diminution des heures d’ensoleillement journalier a tendance à nous faire remarquer ce phénomène de façon plus abrupte.

Plusieurs solutions existent pour compenser cette presbytie.

– La plus rudimentaire, simples verres de lecture qui permettent de voir à 40 cm et guère au delà.

– Les verres de mi-distance, de vision intermédiaire ou de bureau qui permettent d’étendre la plage d’utilisation de 80 à 100 cm autour de soi. 

– Les verres progressifs restent la meilleure solution, vous permettant d’avoir une vison nette à toutes les distances, par conséquent de n’avoir qu’une seule paire de lunette avec vous!

– Les lentilles de contact progressives donnent aussi d’excellents résultats, cependant elles sont plutôt réservées aux nouveaux presbytes déjà porteurs de lentilles.

Venez nous trouver chez Art Optique Payerne pour profiter de notre experience, de nos conseils et de nos équipements modernes afin de procéder à un examen de la vue complet.

LOGO_LunetteEn attendant suivez nos offres et actualités sur

notre page facebook et sur notre

site internet www.artoptique.ch

post

Le blogueur – apprendre, découvrir, s’informer, promouvoir.

Vous désirez apprendre, découvrir, vous informer mais également promouvoir ou participer à la vie du blog, cet article est pour vous !

Le blogueur - Le blog du savoir relatif et absoluNotre blog intitulé «www.le-blogueur.com » a été créé pour être plus proche de vous, pour mieux rassembler autour de divers thèmes tels que le bien-être, les loisirs, la culture, le divertissement, les voyages etc…

Vous aimez apprendre, découvrir vous informer sur des sujets qui vous passionnent ?

Vous pourrez, de façon rapide et efficace vous informer sur TOUT ce que vous devriez savoir et que l’on ne vous dit pas !
Vous pourrez bien sûr réagir, en laissant votre commentaire sur les divers articles proposés mais pas seulement !…

Vous désirez promouvoir votre entreprise, vos services et participer à la vie du blog ?

Nous vous proposons également de poster vos propres articles gratuitement et faire ainsi connaître votre site web au travers de ce nouveau blog.  Cela vous permettra d’augmenter de manière efficace votre référencement naturel (SEO) sur Google et autres moteurs de recherche en utilisant la méthode du netlinking.

Quels sont vos avantages et pourquoi écrire des articles sur le-blogueur.com ?

En écrivant gratuitement, sur un site externe au votre, des articles qui parlent de vos produits, de vos services ou autres, qui incluent systématiquement un lien qui redirige sur votre site web, et qui contiennent des mots clés , vous permettez à Google et aux autres moteurs de recherche de voir qu’on parle de votre site sur une autre plateforme.  Du coup ils remontent votre référencement et votre visibilité sur leurs moteurs de recherche.

En conclusion : plus vous écrirez d’articles avec un vocabulaire varié et des mots clés différents, en y insérant chaque fois un lien qui redirige vers votre site web, plus vous monterez en référencement et en visibilité sur le web.

De plus ces mêmes articles sont souvent reblogués et partagés sur les réseaux sociaux, ce qui monte également votre visibilité sur les moteurs de recherche.

Vous êtes motivé(e)s à tisser des liens et à augmenter votre visibilité et votre référencement ? Vous avez des questions ?

Alors n’hésitez pas, rejoignez-nous !

Pour demander l’accès ou poser vos questions, c’est simple, remplissez notre formulaire de contact sur

www.le-blogueur.com/contact/ nous nous ferons un plaisir de vous répondre dans les meilleurs délais.

Bien cordialement.

post

Creer un article au format “SEO” sur WordPress

Comment rédiger un article “SEO” sur WordPress pour les nuls

Cet article est destiné à expliquer, étape par étape et,  avec des mots simples et clairs,  comment rédiger un article sur WordPress au format SEO. Merci à tous les virtuoses du SEO, informaticiens, spécialistes WordPress et autres, d’êtres indulgents envers ces explications qui ont pour seul but,  d’aider ceux qui ne font pas partie de ce monde « hyper connecté » et qui ont besoin d’être guidés et accompagnés pour percer les secrets du web.

Pour commencer, et sans entrer trop dans les détails, le SEO est une technique qui vous permet d’augmenter votre référencement sur les moteurs de recherche de façon naturelle et sans avoir à payer de pub Google, Facebook ou autres.

Pour plus d’explications et pour mieux comprendre le SEO je vous propose de vous rendre sur le site : http://mirago.fr/guide-seo-gratuit/

Le but est de faciliter la création de vos pages web, de vos articles ou de vos publications, au moyen d’une stratégie de mots « clés » et du respect d’un certain format de mise en page. Vos mots « clés » devront se retrouver dans le titre, mais aussi dans le texte alternatif et l’intitulé de sauvegarde de vos images.

Le titre et le lien de la page

La première étape, avant de créer votre page ou votre article, sera de bien penser au contenu et aux mots « clés » que vous voulez mettre en avant.

Les mots que vous mettrez dans le titre créeront également le lien de la page et seront visibles  sur la plupart des thèmes WordPress en haut de la page ou de l’article.

Il est important que le titre représente clairement l’information que vous voulez faire passer, car c’est ce qui se verra dans une recherche Google (voir ci-dessous).

Article SEO - 1

Vous avez la possibilité de modifier la façon dont Google affiche votre référencement avec certains plugins comme, par exemple « Yost SEO », mais ceci est une autre histoire…

Le titre et le lien de l’article ou de la page web devront contenir le ou les mots « clés » ciblés.

Comme ci-dessous pour les mots « clés » suivants : créer, article, SEO, WordPress.

(Si nécessaire, vous pouvez modifier le lien en cliquant sur modifier).

Article SEO - 2

Le titre de l’article

Il faudra ensuite, donner un titre à votre article. Le titre devra contenir à nouveau vos mots « clés », mais, cette fois, avec une phrase différente du titre de la page (Google n’aime pas la redondance).  Ce titre doit donner envie au lecteur de continuer à lire, car c’est la première chose qu’il verra en parcourant votre article.

Passez votre titre au format « Titre 2 » en surlignant votre titre et en sélectionnant « Titre 2 » dans le menu déroulant (apparemment l’algorithme de Google aime bien ce format).

Si la barre d’outils n’est pas complète, cliquez sur l’icône carrée située à côté de « cforms ».

Article SEO - 3

Le ou les paragraphes

Vous pouvez maintenant rédiger votre article en prenant soin d’y inclure vos mots « clés ».

Il vaut mieux privilégier la lisibilité et la qualité du contenu plutôt que la densité de mots « clés ».

Comme Google n’aime pas la redondance, ne faites pas de « copier/coller » d’autres contenus existants sur le web. Assurez-vous de créer un contenu unique et original.

Le format du contenu doit être au format « Paragraphe ». Vous pouvez bien sûr créer différents paragraphes en y ajoutant des titres aux différents formats de titres. Mais privilégiez le « Titre 3 » ou le « Titre 2 ».

 

Article SEO - 4

Pour un bon référencement, votre article devra contenir au minium 300 mots. En dessous il y a de fortes chances que vous soyez positionné en bas de classement… les articles les mieux référencés en ont, en principe beaucoup plus.

Petite astuce : durant la rédaction de votre article, n’oubliez pas d’enregistrer le brouillon en cliquant sur le bouton du même nom. Ne publiez pas, tant que l’article n’est pas fini.

Vous pouvez à tout moment cliquer sur le bouton « Aperçu » pour voir le résultat sur un nouvel onglet de votre navigateur.

Les images

Un article se référence mieux s’il contient une ou plusieurs images.

De plus, lors du partage de votre article sur les réseaux sociaux, la première image de votre article s’affichera sur le post.

Une image d’article bien renseignée s’affichera également dans les recherches Google images.

Les images que vous ajoutez à votre article doivent être légères (moins de 1MB en « .JPG ») et doivent être nommées avec le ou les mots « clés ».

Privilégiez la mise en page en ne chargeant pas trop votre article d’images. Vous pouvez employer les fonctions d’alignement en cliquant sur l’image pour faire apparaître la fenêtre « d’outils ».

Pour ajouter une image à votre article, ajouter-là d’abord dans votre bibliothèque en cliquant sur ajouter dans le menu « Bibliothèque »

 

Article SEO - 5

Ensuite, cliquez sur votre image et ajoutez-lui les mots « clés » et le texte alternatif (le texte alternatif peut également contenir une suite de mots « clés »).

Article SEO - 6

 

Certains thèmes, comme celui du site www.leblogueur.com emploie la fonction « image à la une ».

Dans ce cas précis, il est important de respecter le format de l’image car elle apparaît en première page du site et influencera l’ensemble des images contenues dans le slider.

Si vous ne mettez pas « d’image à la une »,  l’article n’apparaît pas sur la première page. Si vous mettez l’image au mauvais format, vous allez déformer la présentation du site (sur le blogueur c’est le slider de photos qui se déforme).

Pour mettre une image à la une, allez dans la partie droite de votre page et descendez jusqu’à trouver le menu « image à la une ». Cliquez sur mettre une image à la une, puis procédez de la même façon que pour une image normale. Le format « d’image à la une » pour le site le-blogueur est de 1000 x 400 en « .JPG ». Pensez à vérifier la page d’accueil pour voir si votre format est bon. Dans le cas contraire, les images du slider seront déformées et il faudra reformater votre image.

Les liens (Netlinking)

Pensez à ajouter des liens dans votre article.

Des liens internes permettront de rediriger le lecteur sur d’autres pages de votre site, vous permettant de conserver toute l’attention du lecteur sur vos pages. Vous pouvez aussi ajouter  des liens externes, pour rediriger les lecteurs sur d’autres sites.

Google aime beaucoup les liens externes. Quand Google détecte un lien externe, il le référence.

Plus vous aurez de liens externes qui redirigent le public sur les pages de votre site, plus vous monterez en référencement.

Quand vous écrivez un article sur le blogueur qui parle d’un des sujets de votre propre site, ajoutez un lien qui redirige sur cette même page, ce qui vous permettra d’augmenter son référencement.

Quand vous ajoutez un lien, il est préférable d’employer la technique des mots « clés ».

Un exemple. Sur certains sites vous trouverez la phrase suivante :

Pour accéder au formulaire de contact « cliquez ici »

Le lien se trouve sur les mots « cliquez ici ». Google va donc référencer les mots « cliquez ici »  pour une redirection sur un formulaire de contact.

Imaginer le nombre de liens « cliquez ici » que vous trouvez sur la toile redirigeant sur tout et n’importe quoi.

Il vaut mieux créer un lien avec le ou les mots « clé(s) », cibles de la redirection.

Dans ce cas et pour que le lien soit efficace, il aurait mieux valu utiliser les mots « formulaire de contact » plutôt que « cliquez ici ».

Pour créer un lien, surlignez le ou les mots qui deviendront le lien et cliquez sur l’icône en forme de maillon de chaîne.

Ensuite, ajoutez le lien de destination dans la fenêtre de dialogue qui s’est ouverte et cliquez sur la flèche bleue pour confirmer.

Article SEO - 7

Les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont une excellente façon de faire connaître son site, de diffuser des informations, et de faire monter son référencement.

Outre le fait de montrer que l’on a beaucoup d’amis et que l’on a une vie virtuelle sociale hyper développée, ce sont de bons outils pour se faire connaître et pour vendre ses produits.

Les plus importants et les plus faciles d’accès sont Facebook, Twitter et Google+.

Facebook vous permettra de créer une page spécifique à votre projet et d’y poster toutes les actualités de votre site avec chaque fois un lien qui redirigera sur vos pages et qui vous fera monter en référencement.

Twitter permettra de cibler un public un peu plus jeune, en postant des messages courts avec vos liens, votre référencement montera également en vous faisant connaître sur ce réseau.

Google+ est quant à lui beaucoup moins fréquenté, mais, en revanche très efficace au niveau du référencement.

Google se référence beaucoup mieux lui-même. Donc quand vous postez un article sur Google+ avec les bons mots « clés »  ou que vous partagez une de vos pages Web, il y a de fortes chances que ce poste arrive en premier dans les recherches.

Donc, même si vous n’employez pas ces réseaux sociaux à titre personnel, je vous conseille fortement de vous créer un compte pour les employer à des fins marketing et de référencement.

En résumé

Pour créer un article au format SEO il faut :

  1. De bons mots « clés »
  2. Un titre de page qui contient les mots « clés »
  3. Le lien de la page qui contient les mots « clés »
  4. Le titre de l’article avec les mots « clés » au format « Titre 2 »
  5. Le ou les paragraphe(s) doivent contenir plus de 300 mots avec les mots « clés »
  6. Une ou plusieurs images avec les mots « clés »
  7. Si c’est un blog externe, un lien qui redirige sur votre site avec les mots « clés »
  8. Si c’est votre site, un lien qui redirige sur une des pages de votre site avec les mots « clés »

 

J’espère que cet article pourra vous aider. N’hésitez pas à laisser un commentaire.

A bientôt

post

Le-blogueur est né !

www.le-blogueur.com

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs, nous sommes heureux de vous annoncer la naissance du petit « le-blogueur.com »

Qui est nè le : 20 avril 2016

Qui pèse apres deux jours : 650 vues

Qui mesure : 21 Mégaoctet

Qui va faire la joie de toute la communauté internaute.

Grâce à vous, il aura un avenir prometteur et ce n’est pas une blague, un nouveau blog aîné…euh est né !

AIDEZ LE, avec tous vos articles en tous genres,  à GRANDIR, à S’EVEILLER, à S’ANIMER, à S’AFFIRMER en TISSANT DES LIENS pour devenir le 1er de la classe des blogueurs et surtout être lisible à travers VOUS, à travers NOUS !

Donc si vous voulez augmenter votre référencement naturel en écrivant des articles qui redirigent sur votre site ou si vous voulez simplement bloguer, n’ hésitez pas à remplir le formulaire de contact en nous donnant vos motivations et nous étudierons votre candidature pour devenir blogueur.

Formulaire de contact

Quand le « AH » devient « OH », la blague devient blog à 1 lettre prêt vous allez pouvoir diabloguer !

A bientôt !