Qu’est ce que l’Office-Eye-Syndrom ?

Vous avez sûrement déjà remarqué qu’après des heures de travail sur un écran, vos yeux deviennent plus secs et fatigués. Ils commencent à vous faire mal en vous brûlant et en vous démangeant. Il s’agit souvent d’une irritation de la conjonctive ou éventuellement de la cornée, qui peut devenir chronique si on ne la traite pas.

L’Office-Eye-Syndrom est une sécheresse oculaire liée au surmenage visuel. 

La raison principale est due à une attention visuelle prolongée sur un écran où le clignement des yeux est souvent oublié (alors qu’il est très important). Une personne cligne des yeux en moyenne dix à quinze fois par minute. Ce clignement répartit le liquide lacrymal à la surface de l’œil ainsi lubrifié et hydraté. Le film protecteur lacrymal est donc constamment renouvelé sur la cornée.

Les larmes se composent principalement d’un mélange d’eau et de lipides qui apportent aux yeux des éléments nutritifs importants. Elles contiennent aussi des substances germicides (les mucines) qui protègent contre les infections.

oeil_sec_3Lorsque l’on cligne moins des yeux, la sécheresse oculaire apparaît, l’eau des larmes s’évapore et les terminaisons nerveuses de la cornée sont plus exposées à l’air ambiant, ce qui provoque comme symptômes, une sensation de corps étrangers, une sensibilité accrue à la lumière, des rougeurs et paradoxalement des larmoiements. La photophobie (sensibilité à la lumière) peut aussi augmenter, ainsi la concentration diminue et le travail sur écran devient plus difficile.

Pour éviter les inconforts et les dysfonctionnements liés à la sécrétion lacrymale, il est préférable de suivre les conseils suivants:

– Pour les porteurs de lunettes et les presbytes, (soit à partir de la quarantaine), de porter ses lunettes ou ses lentilles de contact pour la vision sur écran.

– Il est important de bien cligner et d’essayer de ne pas fixer son ordinateur sans interruption soit de faire des micro pauses pour les yeux.

– De s’aménager un espace de travail respectueux des yeux et favorable aux bonnes conditions ergonomiques.

– L’écran doit être éloigné des yeux au moins d’une longueur de bras et se trouver légèrement en-dessous de la ligne du regard.

– Pour l’éclairage, veillez à ce que la lumière ne soit pas éblouissante, que le contraste soit suffisant et qu’aucune source lumineuse ne se reflète sur l’écran.

– Le contraste et la luminosité de l’écran doivent aussi être réglés au mieux.

– les filtres «blue-blocker» atténuants la lumière bleue des écrans, tablettes et smartphones, sont vivement recommandés. Ils ont un effet soulageant et reposant.

– Du fait que l’air ambiant assèche le film lacrymal il faut veiller en outre à une humidification suffisante du local. Ce qui peut être problématique dans les pièces climatisées et surtout durant les périodes de chauffage. Cependant on peut améliorer son environnement de travail en aérant régulièrement et en utilisant des humidificateurs.

– Les courants d’air dus aux climatiseurs ou aux ventilateurs sont à proscrire.

– Boire beaucoup d’eau est également important car l’apport de liquide est très important pour le système lacrymal.

Les mesures de soins oculaires tels que humidifier ses yeux ainsi que les soins des paupières avec une serviette chaude suivi d’un massage doux sont très importants. Parfois une petite séance de «Palming» suffit à soulager un inconfort, on procède en se frottant les mains jusqu’à ce que les paumes soient chaudes puis en les appliquant doucement sur les yeux fermés.

Après une séance trop intense sur l’ordinateur, fermer les yeux, les pincer et les rouler dans toutes les directions peut aussi aider.

Une large palette de larmes artificielles et de produits pour les soins des paupières est disponible dans le commerce, nous nous ferons un plaisir de vous guider dans le choix du traitement approprié.

 

La sécheresse oculaire appelée également «conjonctivitis sicca» est la maladie oculaire la plus répandue. Le travail à l’écran mais aussi la ménopause, la prise de médicaments, la contraception orale, les antihistaminiques, les bêtabloquants, les antidépresseurs, les maladies thyroïdiennes, les rhumatismes, le diabète et l’inflammation du bord libre des paupières peuvent être les raisons des sécheresses oculaires.

Chez Art’Optique à Payerne vous trouverez les réponses à vos questions, venez nous trouver !LOGO_Lunette

Afin de suivre nos offres mensuelle ainsi que nos dernières collections, suivez-nous sur notre page facebook !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *